Gims

"22h45 (Version original)"

[Intro : GIMS]
9ème Zone, akhi
Mack'Adam, Black M
Y'a d'quoi dev'nir taré, y'a d'quoi dev'nir taré
Y'a personne pour séparer
3éme Pro' Assonance
Y'a personne pour séparer
3ème Pro', JR O Crom
Eh, zième 3

[Couplet 1 : GIMS]
22h45, tu vas t'coucher t'es sincère ?
Alors qu'dehors ça s'tape et les p'tits prennent tous des d500
On trouve de l'alcool dans l'sang, des individus dans l'son
Les keufs sont devenus scred' y viennent p'us par derrière mais d'en dessous
Coup d'boule, ça sent la nuit che-blan donc j'crois qu'j'vais me ché-dou
J'sais d'où j'viens, donc l'héroïne j'pense pas qu'j'l'ai ché-tou
Un cafouillage c'est fréquent, guette seulement la gueule que t'as
Des soi-disant sincères prétendent être vrai comme Salif Keita
J'arrête les murs de béton surtout quand j'veux pas m'pé-tron
Et plus d'une fois j't'ai pé-sto comme les quelques portes du métro
On montre de tout, un peu comme la scène de Canal
Vêtu j'danserais comme Annan, j'bougerais seulement si y'a la dalle
Ici les keufs n'ont pas d'âme, 7.5 double 0 paname
Bande de pédés, pédales, bâtards les singes mangent pas que des bananes
T'aimes mes sons hein ? Bah si t'as kiffé garde-les
J'ai gagné mais j'ai le seum, j'suis comparable à Kevin Garnett
Trop dar comme quand j'tombe sur des keufs qui aiment ma musique
Alors que de temps en temps sur eux j'aime bien m'amuser
Tout p'tit comme un glaçon, sur place j'suis comme un puissance
J'passe du hardcore au mélodieux, du coq à l'âne au puissance 7

[Refrain : GIMS]
Matte un peu c'qui s'passe ici non y'a d'quoi dev'nir taré
Tout l'monde se tape dessus y'a personne pour séparer
Puis y'a le flow qui de tes femmes veut s'accaparer
Papier, papier, une seule envie : papiers !
Passé faut m'laisser
Avant la v'nue du faux messie
Y'a cette envie d'innover, mais toujours pas de lovés
Va falloir te lever si tu veux dire "je l'ai fait" en effet
En effet

[Couplet 2 : Llefa]
11 heures moins l'quart, qu'est-ce tu fous encore là
Les tchoy viennent juste de partir y'a eu corps-à-corps là
Tu r'penses à c't'émission aux arguments d'Nicolas
T'attends les autres tu t'dis "vas-y soir ce, flash de cool-al"
Merde, si j'te raconte c'qui s'passe, ici c'est violent comme une 'tate noire dans l'skin s'passe
Passe-moi un stylo bic bleu ou noir, peu importe les hématomes des big bleus
C'est c'que j'provoque quand j'débite sur le beat [team?]
C'est ce que j'aimerais voir sur le sage-vi de ceux qui [riptiment?]
Sexion d'Assaut, Assonance, ça fait un bail que
J'roule, un tas d'kilomètres au compteur tah les bikers
Et les gens bêtes qui nous demande : "pourquoi vous percez pas ?"
J'sais pas quoi répondre, c'est vrai qu'un tas d'rappeurs sait pas
Mais c'est toujours la même, t'façon ça va pas ger-chan
Toujours les mêmes passionnés qui kickent les mêmes tonnes de page et changent
Sur n'importe quelles instrus, n'importe où, n'importe quand
Bande de cons, avec les faux j'vais pas porter d'gants
Et n'importe quand, que tous les jours la rue accouche
Et l'jour du jugement bah j'espère j's'rais pas les gens d'la gauche
En attendant la droite c'est pas trop l'top
Les jeunes des quartiers craquent et prennent la France en hold-up
Et pendant qu'l'État, d'tes parts, veut s'accaparer
Et bah l'image qu'ces cons d'médias nous donnent, y'a qu'ça qu'apparaît

[Refrain : GIMS]
Matte un peu c'qui s'passe ici non y'a d'quoi dev'nir taré
Tout l'monde se tape dessus y'a personne pour séparer
Puis y'a le flow qui de tes femmes veut s'accaparer
Papier, papier, une seule envie : papiers !
Passé faut m'laisser
Avant la v'nue du faux messie
Y'a cette envie d'innover, mais toujours pas de lovés
Va falloir te lever si tu veux dire "je l'ai fait" en effet
En effet, en effet

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #
Copyright © 2018 Bee Lyrics.Net