Infinit’

"D’en bas"

[Couplet 1]
Moi, j'rêve de gov' récente, toi, t'en as une mais j't'ai vu mettre que treize euros d'essence
Ce soir, les schmitts vont faire de grosses descentes donc je tire sur le blunt jusqu'à perdre connaissance
Ma vie est un film de Quentin Tarantino, jusqu'à Pantin, ça vend d'l'hydro, même les bambins parlent en kilos
C'est nous les gagnants tu le vois sur le score, nan ? Percute le perdant dans une voiture de sport, han
J'veux déjeuner en Suisse, dîner en Corse et j'regarde partout quand je marche comme si je dealais encore
Vu qu'je balance as-p, je bénéficie pas du programme de protection des témoins, j'en suis très loin
T'as voulu test mes 'sins et t'as vu que c'était des vrais zonards et qu'il valait mieux que tu payes sans délai déraisonnable
Personne négocie les prix de nos marchands, j'écris comme Guy de Maupassant, il me faut d'l'argent
Car chaque semaine, ma biche veut refaire ses ongles des pieds et des mains donc j'fais des pieds et des mains
Pour pas être pieds et poings liés, j'veux des billets et des linges, Tu vois le genre de 'sin, tu vois le genre de gang
Faut qu'je vive dans un appartement haussmannien avant qu'une bastos me transperce mon os crânien
Lunettes Gucci améliorent ma vision, 'sin, j'suis sapé comme en mission, ta b*tch affectionne ma diction, han

[Refrain]
J'viens d'en bas (d'en bas, 'sin), je n'peux qu'aller en haut
J'suis qu'un homme (j'suis qu'un homme, pardonne-moi, Seigneur)
Personne fait de sans-fautes (personne n'est parfait, 'sin)
Des épreuves, j'en ai traversées, j'en traverse et j'en traverserai
'sin, je regarde droit devant, j'surveille mes affaires de près
Ils commentent mes faits et gestes car ils n'savent pas faire c'que j'fais

[Couplet 2]
J'viens de là où tout l'monde veut des liasses d'euros
Et quand une nouvelle beuh débarque en ville, tout l'monde se passe le mot
On veut une vie d'boss, pas une vie d'sous-fifre
L'argent n'a pas d'odeur comme un kilo de weed sous vide
Quand j'vois tous ces lauriers, j'me dis pas qu'ça ressemble à un lit
Si l'savoir est une arme, faut qu'ma liasse ressemble à un livre
Quoi, qu'est-c'tu crois ? Une proie reste une proie
J'ai pas l'temps pour les ennemis, 'sin, c'est moi versus moi
J'arrive classique comme une paire de Cortez, une veste North Face, une scène de Scorsese ou un texte de Ghostface
Les bienfaits de la vie nous dégustons : on fait du sale, on fait du sombre, faut Médusa sur l'écusson
Pour vendre leur âme plus vite, ils font des réductions
Envers ces fils de putes, j'n'éprouve que répulsion
Faut d'l'oseille ou tu crèves, voilà ma déduction
Car chez nous, ça pue le hebs, l'huissier d'justice et l'expulsion

[Refrain]
J'viens d'en bas (d'en bas, 'sin), je n'peux qu'aller en haut
J'suis qu'un homme (j'suis qu'un homme, pardonne-moi, Seigneur)
Personne fait de sans-fautes (personne n'est parfait, 'sin)
Des épreuves, j'en ai traversées, j'en traverse et j'en traverserai
'sin, je regarde droit devant, j'surveille mes affaires de près
Ils commentent mes faits et gestes car ils n'savent pas faire c'que j'fais

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #
Copyright © 2018 Bee Lyrics.Net